Cadre photo numérique "Do it yourself"

Olivetti Echos P100D avant les travaux    

De nos jours nous faisons des tonnes de photos, en tiront parfois quelques unes sur papier, mais cela n'est pas l'idéal.

Pour palier à cela, certains ont eu l'idée de ces cadres photos numériques servant à faire défiler vos photos de vacances. Ceux ci sont tout de même plutôt honéreux et généralement dotés d'écrans relativement petits.

En surfant sur la toile, j'ai vu que certains avaient eu une bien meilleure idée que d'acheter ces cadres photos : les fabriquer en démontant des vieux tromblons.

Celui-ci trainait depuis presque quatre ans au fond d'un tiroir. Un vieux Pentium 100 Mhz avec Windows 98, et un vénérable disque dur de 1,4 go. Le top de l'époque réduit à encombrer un bureau. N'ayant rien à perdre vu son utilité je décidais de me lancer dans l'aventure



Le démontage

Le démontage des plastiques fut plutôt rapide : l'assemblage étant uniquement constitué de vis bien accessibles, il fut rapidement possible de monter la carte mère et l'écran sur un "chassis" constitué de deux planches. Un peu de scotch pour fixer les hauts parleurs et le micro et le tour était joué

Le portable entièrement démonté

Un premier assemblage à blanc

Premier démarrage de la machine et suspense.... rien du tout :( Enfin si, un curseur clignotant en haut à gauche de l'écran. Pas vraiment bon signe. Après quelques recherches sur le net il semblerait que ce soit la pile du bios qui me joue des tours...

Pile de bios

La source des ennuis

L'avantage du net c'est qu'on peut trouver tout et n'importe quoi. Je commande donc une batterie de remplacement sur un site spécialisé... le montage ne bougera pas pendant quelques jours en attente de la livraion.

Fer à souder et pompe à dessouder

Une partie délicate et quelque peut déterminante pour la suite du projet : remplacer la pile de bios supposée défectueuse.

Déssouder proprement et sans toucher les composants alentours ne fut pas facile... souder des fils à la place fut beaucoup plus aisé

Le nouveau cablage

Un fil au dessus, un fil en dessous, ça me laisse plus de place

Et hop c'est reparti !

Après quelques heures branché sur le secteur pour permettre à la batterie de se recharger le pc se mettra à démarrer à 100%... ouf...

Quelques coups de tournevis pour visser le chassis sur un cadre photo et voilà le résultat

Win98

Windows 98


face cachée

La face cachée

Pour permettre un fonctionnement et un paramétrage simplifiés, j'ai installé le clavier (avec de la ficelle) et fixé le touchpad sur le dessus du cadre...

Le cadre est resté quelques jours comme cela, mais il faut admettre que le disque dur n'était pas vraiment silencieux et sifflait tout de même pas mal

J'ai donc commandé un adaptateur IDE 2"5 vers Compact Flash, histoire qu'il n'y ai plus aucune pièce en mouvement. Cela donnera ceci :

Compact Flash

Le montage avec la Compact Flash

Après quelques tatonnement je réussirai à faire booter la carte mémoire, installer DOS et un logiciel de slideshow (pas facile à trouver des vieux freeware sous dos). Mon choix se portera sur LxPic un Freeware Copyright (c)2002 Stefan Peichl

Résultat final

Le résultat final est à mon avis pas mal : une quarantaine d'euros de fournitures diverses et la fierté de l'avoir fait soi-même

Compact Flash


Photo